Microphones DPA 6061 à l’Opéra Bastille de Paris

Des micros DPA 6061 pour l’Opéra Verdi “Boccanegra”

Audio2 a prêté les tous premiers micros DPA 6061 à l’opéra Bastille pour la pièce Simon Boccanegra de Verdi.

Cet Opéra met en lumière amour, deuil et duels politiques au rythme des répliques du grand baryton Ludovic Tézier incarnant Simon Boccanegra. Ce rôle titre est mis en scène par Calixto Bieito à l’Opéra Bastille.

L’histoire

Pour situer l’intrigue, patriciens (descendants de lignées directes) et plébéiens (ne pouvant justifier une ascendance précise) se disputent le pouvoir. Pourtant, cela n’empêche pas le corsaire Simon Boccanegra et la patricienne Maria de tomber amoureux et d’avoir une fille illégitime. En apprenant la nouvelle, Jacopo Fiesco, le père de Maria, enferme sa fille dans son palais et la condamne à mourir de tristesse.

L’enfant disparait après d’incessant malheurs. Simon Boccanegra retourne alors à Gêne pour l’annoncer à Fiesco qui a son tour lui annonce la mort de Maria. Terrassé de douleur il est élu Doge de la ville.

Vingt-cinq ans plus tard, Boccanegra rencontre une orpheline nommée Amelia Grimaldi et découvre qu’elle est sa fille, perdue il y a tant d’années. Le bonheur provoqué par cette réunion de famille est de courte durée : les aristocrates génois planifient une rébellion.

 

Opéra Verdi Boccanegra avec les microphones DPA 6061 - Audio2

 

Le succès du DPA 6061

Laurent Fracchia, ingénieur du son de renom à Radio France, a pu essayer en avant première les microphones Subminiature DPA 6061. Leur taille de 3mm de diamètre facilite énormément la dissimulation des micros dans les cheveux, vêtements et autres accessoires :

 

Dès les premières notes on a trouvé que le 6061 a un rendu plus clair que le 4061.”

 

Opéra Verdi Boccanegra avec les microphones DPA 6061 - Maria Agresta - Ludovic Tézier - Audio2

Les deux protagonistes interprétant Amélia Grimaldi  et Simon Boccanegra – Les micros DPA 6061 sont invisibles et pourtant bien présents.

 

“Nous avons pu tester les nouveaux micros DPA pour l’opéra de Verdi, Simon Boccanegra, enregistré et diffusé en direct cinéma depuis l’Opéra Bastille à Paris.”

“Tous les rôles étaient équipés en DPA 4061 sauf Ludovic Tezier (baryton). Le rôle de Simon Boccanegra, Maria Agresta (soprano) dans le rôle d’Amélia Grimaldi et Francesco Demuro (ténor) dans le rôle de Gabriele Adorno étaient quand à eux équipés en DPA 6061.”

 

Opéra Verdi Boccanegra avec les microphones DPA 6061 - Ludovic Tézier - Audio2

Le micro DPA 6061 est bien présent mais invisible.

 

Une qualité sonore supérieure

“Avec ces 3 rôles nous avions donc 3 tessitures de voix bien différentes. Nous avons tourné le 7 , 10 et 13 décembre 2018 jour du direct. Dès les premières notes on a trouvé que le 6061 a un rendu plus clair que le 4061.”

“La partie grave du spectre est plus tendue moins pâteuse. Sur les fortés il s’en sort mieux , notamment avec une voix de soprano ou de ténor où les aigües peuvent mettre en difficulté d’autres micros. Les sensations et les comportements des 6061 se sont avérés les mêmes depuis les balances le 7 décembre à la fin du direct le 13 décembre. Les dimensions du 6061 fonts qu’il est plus facile à dissimuler.”

Microphone DPA subminiature 6060

Micro subminiature 3mm DPA 6060 noir et beige

 

Le microphone subminiature DPA 6061 est si petit qu’il est impossible de le distinguer sur les photo. Encore moins lors de la représentation en direct.

Le 6061 est donc une réussite , le comportement audio est nettement amélioré et il est étanche à la sueur et au maquillage. Merci à AUDIO2 pour le prêt de ces micros.”

Laurent Fracchia, ingénieur du son à Radio-France

Article sur le site de Culturebox

Partager cet article