Audio2 Mission Impossible Fallout DPA Microphone bannière

Mission Impossible – Fallout – Les microphones DPA au service de l’excellence

DPA Microphones au coeur du film Mission Impossible – Fallout

L’Ingénieur du son primé, Chris Munro, a déclaré que les microphones miniatures DPA d:screet™ 4160 SLIM sont ses préférés. Il les utilise pour les dialogues et les effets sonores de Mission Impossible car il connaît leur son et leur fait confiance.

Excès de vitesse, poursuites en moto, sauts en parachute et sauts en hélicoptère font partie d’une journée ordinaire pour Ethan Hunt. C’est le personnage principal interprété par Tom Cruise dans le film Mission: Impossible. Chris Munro, fut en charge des captations audio. Mixeur et lauréat d’un prix BAFTA, il a récemment terminé Mission Impossible – Fallout, son deuxième film et le sixième de la série des Mission Impossible.

Audio2 Mission Impossible Fallout DPA Microphones Chris Munro

L’enjeu du placement de micro

Les microphones DPA ont joué un rôle clé dans le succès du film. Les micros cravate DPA d:screet™ 4160 Slim et DPA d:screet™ 4061 ont été utilisés pour enregistrer les dialogues et les effets sonores. Les prises de son ont été réalisées à Londres et à divers endroits dans le monde.

“J’utilise des microphones DPA depuis quelques années et, dans la plupart des situations, ce sont mes micros préférés”, explique Chris Munro. “Pour Fallout (ou Mi: 6 comme nous l’appelons), les DPA d:screet™ 4160 Slim étaient nécessaires car le film avait été tourné dans plusieurs formats, y compris les films 35 mm, Digital et Imax. L’une des conséquences de la résolution numérique 4K et 8K est la clarté et la mise au point absolue, même dans des conditions de faible luminosité. Cela représente un défi beaucoup plus important pour masquer les microphones. Plus ils sont petits, plus nous avons de chances de les placer en bonne position.”

Munro a principalement utilisé le DPA d:screet™ 4160 Slim pour les dialogue. Il utilisait le DPA d:screet™ 4061 lorsqu’il avait besoin de cacher un micro dans un véhicule. Ces microphones ont été utilisés lors des scènes de poursuites voitures et motos à Paris, par exemple, où leur capacité à résister à des niveaux de pression acoustique élevés était inestimable.

“Mettre un micro miniature – même le plus petit possible – sur un acteur est toujours une intrusion et nécessite un certain degré de diplomatie.”

 

Savoir être malin

“Tous les mixeurs professionnels ont cette habitude, qui consiste notamment à mettre les émetteurs en veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés et garantir ainsi la confidentialité des acteurs”, explique-t-il. “Une fois que les acteurs sont convaincus que vous respectez cette convention, ils sont généralement heureux de les porter.

J’essaie toujours d’expliquer que le placement est important et qu’en fin de compte, mieux je le place, mieux ça sonne pour le public. Cela dit, je veille à placer les micros avant de commencer la scène ou lorsque nous recevons un nouveau costume, plutôt que lorsque les acteurs sont dans le personnage et se concentrent sur leurs performances. “

Munro ajoute que certains acteurs ne sont tout simplement pas à l’aise avec le micro, mais sont généralement heureux d’en avoir un caché dans leurs costumes.

“L’un de mes assistants est généralement responsable du placement des micros sur les acteurs et ils ont tous leurs propres petites astuces”, dit-il. “Sur Mission Impossible 6, ce travail a été réalisé par Lloyd Dudley.

Tom Cruise sait très bien où le micro sonne le mieux et aura généralement une idée de l’endroit où le placer. Quelque-soit le micro, le placement est d’une importance vitale, car s’ils ne sont pas judicieusement placés sur l’acteur, ils ne sonneront jamais très bien. Cette tâche a été grandement facilitée par l’introduction de sangles URSA, qui facilitent l’ajustement des micros et les rendent moins sensibles au bruit des vêtements.”

 

L’utilisation du son Surround

Munro a également utilisé le microphone Surround 5100 de DPA, nouvel arrivant dans sa panoplie de micros. “Je l’ai d’abord utilisé sur Wonder Woman pour capturer une ambiance 5.1”, dit-il.

“En l’utilisant avec un Zoom F8, j’obtiens un équipement très compact et pratique qui me permet d’enregistrer en permanence une ambiance au format 5.1. Sur Mission Impossible 6, j’ai monté le DPA 5100 à l’intérieur de voitures et d’hélicoptères. Sa forme pratique et son faible encombrement permettait un placement au plafond d’un hélicoptère. Cela ressemblait à une partie de l’hélicoptère et non à un microphone. Cela n’est pas un problème si la caméra filme le micro.”

 

 

Chris Munro – Ingénieur du son talentueux

Avec des films comme Mission Impossible – Rogue Nation, Mission Impossible – Fallout, Wonder Woman, Capitaine Phillips, La Momie, cinq James Bond, Spider-Man, Ready Player One et le film oscarisé Gravity à son actif, Chris Munro est sans aucun doute une figure du son au cinéma. Un homme dont les talents sont grandement appréciés par des réalisateurs tels que Steven Spielberg, Ridley Scott, Guy Ritchie, Paul Greengrass, Ron Howard et Alfonso Cuaron.

Audio2 Mission Impossible Fallout DPA Microphones Chris Munro Paris

Une volonté d’avoir un son authentique

L’évolution des nouvelles technologies a élargi le rôle du Recorder / Mixeur son, et a conduit à des expériences intéressantes pour obtenir le meilleur son. Mission Impossible 6 en est un bon exemple. Munro a conçu le système de communication qui permettait à Tom Cruise de piloter un hélicoptère sans casque ni microphone visibles.

“J’ai adapté la technologie de conduction osseuse conçue pour un usage militaire et l’ai interfacée avec l’avionique de l’hélicoptère”, explique-t-il. “J’ai utilisé la même technologie pour enregistrer Tom Cruise lors de la séquence de sauts en parachute, qui a été filmée à Abu Dhabi.

Avec Mission Impossible 6, j’avais particulièrement envie d’acquérir un son authentique, je n’étais donc pas opposé aux vents occasionnels ou aux bruits de fond plus importants qui ne seraient pas acceptables dans un film d’époque par exemple. L’ensemble du concept Mission Impossible implique des cascades réelles et non des graphismes informatiques lourds et des effets visuels. La plupart des cascades et des effets FX auraient pu être générés par ordinateur, mais auraient alors été sans réalité.

La capture du son original préserve le sentiment de réalité. L’utilisation de micros est toujours un compromis, mais ils font souvent la différence entre obtenir une scène ou non. Une grande partie de la nouvelle technologie que j’ai utilisée dans le film était risquée, mais je me suis toujours senti en sécurité avec les micros DPA, car je les connais et leur fais confiance.”

Chris Munro travaille actuellement sur le prochain film de Spider-Man et vient tout juste determiner Le Voyage du Dr Dolittle, avec Robert Downey Jr, dont la sortie est prévue pour 2019.

Audio2 Mission Impossible Fallout DPA Microphone

Partager cet article