DPA Microphones 4006 A Violon

Enregistrement et placement stéréo DPA 4006

La clarté et la neutralité des microphones DPA au service d’un projet unique d’enregistrement à l’Université des Arts de Nagoya.

Des professeurs de Nagoya et de Berlin ont collaboré pour mettre en évidence les effets du placement des microphones.

Les instruments de musique ne diffusent pas un son uniforme. En effet, le son enregistré varie en fonction du point d’écoute et du placement du microphone.

Université de Nagoya DPA Microphones 4006A

 

La naissance du projet

L’étude de ce phénomène a conduit à une collaboration fascinante entre Kazuya Nagae, ingénieur du son et professeur d’enregistrement agrégé de Soundmedia Composition Course, Université des Arts de Nagoya, et Thorsten Weigelt, spécialiste audio et professeur à l’Université des Arts de Berlin (UdK). Ils ont pris pour point de départ le célèbre ouvrage de Jurgen Meyer, « Acoustics and the Performance of Music ». Ils ont utilisé une sélection de microphones DPA pour réaliser les enregistrements des instruments les plus importants de l’orchestre.

Le but est de souligner les changements apportés au son enregistré en fonction du placement du microphone.

“L’enregistrement dépend de tant de choses. Du contenu musical, des musiciens, des instruments dans une pièce avec son acoustique propre et de la disposition des microphones”. Explique Kazuya Nagae.

“Quand je me suis aperçu qu’aucun enregistrement n’était disponible comme support d’étude, j’ai donc suggéré à Thorsten de créer des enregistrements, afin que les personnes travaillant et étudiant dans le domaine des arts de l’enregistrement puissent faire des comparaisons.

Nous espérons que nos exemples pourront compléter le livre de Jurgen Meyer, afin que nous puissions non seulement voir les différences mais aussi les entendre.

Cela aidera les ingénieurs du son à choisir le meilleur placement de micro pour une situation d’enregistrement spécifique. ”

DPA 4006A

 

Choix et placements des couples stéréo

Nagae et Weigelt ont enregistré leurs échantillons au UdK Concert Hall. Le temps de réverbération moyen est de 1,5 seconde. Les instruments choisis sont : violon, alto, violoncelle, contrebasse, flûte, piccolo, hautbois, cor anglais, clarinette (Si bémol, La et basse). On trouve aussi le basson, cor d’harmonie, trompette, trombone, tuba (Si bémol et Fa), caisse claire, grosse caisse et timbales.

14 paires stéréo AB de micros DPA 4006A enregistrent simultanément chaque instrument. Ils ont été placés dans différents angles horizontaux et verticaux.

“Nous voulions enregistrer des échantillons dans un environnement et une situation réalistes. Nous avons donc opté pour l’enregistrement stéréo dans une salle de concert. En effet, l’écoute stéréo est importante pour la perception de la couleur des instruments enregistrés” explique Thorsten Weigelt.

“Sur la base d’une configuration standard, nous avons ajusté la géométrie du système pour chaque instrument afin d’obtenir les points d’enregistrement les plus intéressants. En outre, la distance a été choisie spécifiquement pour chaque enregistrement, mais avec la même distance pour chaque paire de microphones. Par exemple violon 248cm, cor 226cm, timbale 265cm.

Dans la mesure du possible, nous avons enregistré le musicien en position debout et assise et ajusté la hauteur de l’ensemble de la configuration. Pour chaque instrument, nous avons enregistré quelques pièces orchestrales offrant différents styles, une courte pièce solo et des crescendos. ”

 

Timbales DPA Microphones 4006A

 

Le DPA d:dicate™ 4006A, micro témoin par excellence

Un total de 28 DPA d:dicate™ 4006A ont été utilisés pour capturer le son et ils ont été choisis pour leur neutralité et leur très grande définition sonore. Ils ont également utilisé une paire de PZM devant les musiciens.

DPA d:dicate 4006A

«Nous avons décidé d’utiliser une configuration AB. Elle est souvent utilisée comme couple principal dans la musique classique», explique Nagae.

« Un micro omnidirectionnel est le plus recommandé pour ce type de travail. On a l’avantage d’être exempt d’effet de proximité et de ne pas amplifier les basses fréquences. Même si nous avons enregistré dans une salle de concert et que nous n’étions pas trop proches des instruments, nous voulions nous assurer d’une réponse en fréquence linéaire pour le son direct en utilisant des capsules égalisées en champ libre.

Le DPA d:dicate™ 4006A est réputé pour sa réponse très plate à 0 ° si vous utilisez la grille en champ libre standard. Il était important pour un projet comme celui-ci d’avoir des microphones très neutres qui ne colorent pas le son. Ils doivent offrir les meilleures caractéristiques en termes de rapport signal sur bruit, de plage dynamique et de SPL maximum.

DPA a parfaitement répondu à ces contraintes. Avoir le même type de microphone partout était une autre considération importante. Sinon il serait impossible de s’assurer que les différences que vous entendez sont dues à la position du microphone et non à une caractéristique spécifique du microphone. ”

Couple stéréo DPA Microphones 4006A

 

Des écoutes disponibles en ligne

DPA et son distributeur japonais Hibino ont donné leur soutien à Nagae et Weigelt. Au regard du nombre de micro utilisé, celui-ci a complété le stock de microphones DPA de l’UdK pour permettre les enregistrements. Les autres entreprises impliquées dans le soutien de ce projet comprennent RME, Audio AG, Synthax Japan Inc, la Fondation Kawai pour Sound Technology & Music et l’Université des Arts de Nagoya. En plus de sa salle de concert et de sa régie, l’Université des Arts de Berlin a également convié des musiciens et des étudiants en techniques d’enregistrement.

“Tous ceux qui écoutent ces enregistrements doivent garder à l’esprit qu’ils ont une validité générale. Ils sont aussi spécifiques à la situation d’enregistrement dans la salle de concert UdK. Entrent également en ligne de compte l’instrument utilisé et le musicien jouant de l’instrument”, ajoute Weigelt.

 

enregistrement dpa 4006A

 

“Un auditeur attentif prendra de bonnes indications mais devra explorer sa situation d’enregistrement spécifique. L’auditeur entend également clairement des rapports son direct / son réverbéré très différents selon la position des microphones. Les facteurs de directivité dépendent de la fréquence des instruments. Des angles plus intéressants auraient été envisageables, mais pratiquement impossibles. Pour les instruments complexes, le son capturé change avec la distance dans plus d’aspects que le rapport son direct / son réverbéré. Jurgen Meyer le montre clairement, mais ce serait l’étape suivante – si nous pouvions trouver 100 microphones du même type ! ”

Nagae et Weigelt ont mis en ligne les résultats de leurs expériences. Tout le monde peut donc aujourd’hui écouter les enregistrements. Pour écouter les échantillons et explorer pleinement ce projet unique, rendez-vous sur: soundmedia.jp/nuaudk/

Voici deux exemples des prises de son comparatives – 12 Instruments ont été enregistrés dans ces conditions.

les prises sont consultables ici : http://soundmedia.jp/nuaudk/01Vn/index.html

Ecoute comparative contrebasse 4006A DPA Microphones

 

Ecoute comparative violon 4006A DPA Microphones

Partager cet article