Tenir son micro de chant – les conséquences sur le son

Comment la position de votre main sur le manche du micro agis sur votre son. Un microphone main (souvent de chant) est un microphone comme tous les autres. Cependant, la manière dont vous tenez le microphone affecte le son. Certains utilisent cela à leur avantage ; d’autres ne s’aperçoivent pas de cette coloration. Cet article explique comment votre son peut changer en fonction de la manière dont vous tenez le microphone.

Laboratoire de mesure VS vie réelle

Lorsque des mesures de microphone sont effectuées dans le laboratoire, tous les obstacles susceptibles de perturber le champ sonore autour du microphone sont supprimés.

Cela vaut pour la plupart des caractéristiques des microphones comme la directivité et la réponse en fréquence. Le microphone peut même être suspendu par des fils pour éviter l’influence d’un pied de micro lors de la mesure.

La directivité d’un micro peut aussi être mesurée à une distance différente de son utilisation normale

La directivité des micros DPA est mesurée à une distance de deux mètres. Pourquoi ? Parce que sur scène, il est important de supprimer autant que possible les sources sonores éloignées. Il est donc important de savoir comment se comporte le microphone avec des sources sonores éloignées.

Les résultats des mesures effectuées en laboratoire conviennent parfaitement pour les microphones de studio destinés à des enregistrements d’orchestre dans des salles de concert ou des grands studios. Pour ces applications, les microphones sont placés dans un champ sonore controlé et très peu perturbé.

Microphones main pour chant et voix

En ce qui concerne les microphones main (ou de chant), la situation est complètement différente. Vous pouvez tenir un microphone de plusieurs manières. Vous pouvez le saisir par la poignée ou bien par la grille – mais également dans n’importe laquelle des positions intermédiaires.

Micro voix et chant DPA Microphones positions des mains sur le manche

Cependant, la main n’est pas le seul facteur qui influence le son. La tête du chanteur est également très proche du microphone. Les mains et la tête affectent le champ sonore. La conception du microphone, associée à la manière dont il est utilisé, détermine l’influence du son du microphone.

Si vous tenez le microphone par la poignée, vous obtiendrez très peu de coloration ou de modification de la réponse en fréquence (même si cela se produit avec certains microphones). Cependant, si vous maintenez une voire les deux mains autour de la tête de microphone, des changements se produisent. En relation avec les systèmes de sonorisation, vous risquerez une apparition accrue de larsen et une forte coloration non désirée du son.

Impact de la main sur le son

Voici quelques exemples montrant comment différentes positions des mains induisent des dérives par rapport à la réponse en fréquence spécifiée. Les mesures sont effectuées en utilisant la voix naturelle. Le microphone est dirigé sur l’axe à une distance de 15 cm.

Nous avons réalisé trois mesures, pour chacune d’elle le microphone est tenu dans la main gauche puis la main droite. La courbe rouge représente le résultat moyen des six mesures. Une ligne droite montre une réponse en fréquence non perturbée.

Micro voix et chant DPA Microphones tenue normale

Position 1 : Tenir le microphone au bout de la poignée ne crée que des écarts minimes par rapport à la réponse nominale (ondulation supérieure à environ 3 kHz). Ces ondulations ne sont généralement pas audibles.

Micro voix et chant DPA Microphones près de la grille

Position 2 : Tenir le microphone en haut de la poignée, juste sous la tête du micro, confère à l’ondulation une amplitude légèrement supérieure à celle de la position basse. Cela peut être audible, mais toujours dans une moindre mesure.

Micro voix et chant DPA Microphones tenue sur la grille

Position 3 : Recouvrir la grille avec l’index et le pouce au ras du microphone crée des résonances. La résonance principale est, dans un cas, dans la plage de +9 dB à 1,8-2,2 kHz. Une autre résonance est trouvée autour de 10 kHz. Cette résonance est audible – elle “colore” l’audio – et constitue une source de larsen dans le système de sonorisation.

Micro voix et chant DPA Microphones tenue index et pouce sur la grille

Position 4 : C’est une position typique – la main recouvre la moitié de la grille et le pouce est posé sur le dessus. La résonance majeure se situe autour de 2 kHz (Largeur de bande Q faible) et à nouveau au-dessus de 6 kHz.

Micro voix et chant DPA Microphones tenue grille totalement recouverte

Position 5 : La main entoure la tête du microphone, ce qui rend les résonances plus distinctes. La résonance majeure se situe aux alentours de 2 kHz ; cependant, à environ 3-4 kHz, des résonances sont également créées en raison de la cavité située devant le microphone.

Comme le montrent les exemples ci-dessus, lorsque le microphone est tenu correctement, les réflexions de la main ne génèrent que des ondulations mineures dans la réponse en fréquence. Par conséquent, si un chanteur ne tient que la poignée, il ne devrait y avoir aucune modification dans l’audio. En revanche, les autres positions des mains sur le microphone produisent des résonances. Ces résonances dépendent de la taille et du placement de la main. Une plus grande main peut provoquer des résonances plus nettes.

Les cavités situées près du microphone, y compris la bouche du chanteur, peuvent également créer des résonances. Une bouche grande ouverte devant le microphone constitue une énorme cavité qui peut influer sur les performances de ce microphone.

Le meilleur moyen d’éviter les problèmes consiste à tenir le microphone sur la poignée, de préférence pas autour de la grille du microphone. (Les Beatboxers sauront ignorer cette suggestion car les résonances font partie intégrante de la conception sonore dans cette pratique.)

Micro voix et chant DPA Microphones position idéale

De plus, rappelez-vous que la membrane de la plupart des microphones directionnels est exposée aux sons provenant à la fois de l’avant et de l’arrière. C’est un équilibre délicat entre les deux composantes du son et cet équilibre peut facilement être altéré, ce qui peut modifier la directivité du microphone.

À quoi ressemble la coloration ?

Voici des exemples du timbre du son, en fonction de la position de la main.

Position 1 : Tenir le microphone au bout de la poignée.

 

Position 2 : Tenir le microphone en haut de la poignée, juste sous la tête du micro.

 

Position 3 : Tenir le microphone par la grille.

 

Position 4 : La main recouvre la moitié de la grille et le pouce est posé sur le dessus.

 

Position 5 : la main entoure la tête du microphone et forme une petite cavité devant la grille.

 

Les micros main de chant et voix DPA

La série DPA d:facto™ apporte un véritable son de studio sur la scène et aux studios d’enregistrement. Ces micros sont disponibles dans une version extrêmement linéaire sur toute la bande de fréquence et dans une version avec la bosse caractéristique de DPA. La nature modulaire de la série d:facto™ vous permet de changer la capsule, et donc la directivité du micro, ainsi que choisir de l’utiliser soit en filaire soit en HF, ce qui en fait le microphone vocal le plus flexible du marché.

Le micro chant et voix 2028 est conçu pour relever les défis uniques du live. Convenant parfaitement à tous, des artistes indépendants aux chanteurs de tournées internationales, le 2028 est le micro idéal pour le live, le broadcast et les applications de l’audiovisuel professionnel.

Le DPA 2028 délivre le fameux son clair & naturel de DPA permettant de sublimer tous les timbres de voix. Il dispose d’une toute nouvelle capsule à position fixe, ainsi que d’une suspension anti-choc et d’un anti-pop spécialement conçus. Sa directivité super-cardioïde avec la fameuse réponse linéaire hors axe DPA lui confère un gain très élevé avant feedback et permet à l’ingénieur du son de gérer plus facilement le son des autres instruments de la scène.

 

Influence de la position de la main sur le son d'un micro